En visite à la Cantate du Chanvre


La curiosité m’a poussée à aller à la rencontre de Julien, de La Cantate du Chanvre, chez qui j’achète une partie du tissu que j’utilise pour donner vie à mes doudous.

Julien fait partie des gens convaincus qui travaillent pour proposer à ses clients les meilleurs produits.

Et il s’y connait en chanvre, puisqu’il le côtoie depuis une quinzaine d’années, d’abord pour d’autres puis sous sa propre enseigne.

IMG_1965Me voilà donc partie à Dole (39) en immersion au milieu des bobines géantes de tissu ! En fait, je voulais surtout rencontrer Julien pour en apprendre un peu plus sur le chanvre et pouvoir toucher toutes les merveilles qu’il vend à travers son site internet.

Ahhhhhh, j’avais envie de ramener tous les rouleaux chez moi, dans mon atelier ! Pour fabriquer de nouveaux doudous, mais aussi parce qu’avec du chanvre on peut imaginer tellement de choses : des robes légères en jersey, des tenues pour la nuit, des petits pulls à capuche en molleton tout chaud et tout doux pour la saison fraîche…

Pendant que je touche du bout des doigts, ou parfois franchement à pleines mains les tissus enroulés qui me tendent leurs fibres, Julien raconte…

Le molleton qui m’intéresse pour coudre mes doudous, il l’achète en Chine, car il n’y a plus de producteurs ni de filatures en France.

« Sans les chinois, dit-il, on ne se souviendrait plus qu’on a su cultiver le chanvre textile. »

D’après un rapport de la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre datant de 2005, parmi les atouts du chanvre : […On ne connaît pas de maladie capable de provoquer des dégâts et des pertes de rendements sur la culture. La culture ne subit en conséquence aucune intervention phytosanitaire (fongicide, insecticide) durant tout son cycle….]

Et malgré ça, Julien n’achète que des tissus certifiés GOTS, ce choix pour être certain que son acte d’achat sera respectueux de l’environnement mais aussi des Hommes. Ecologiquement et socialement responsable, nous partageons les mêmes valeurs…

Par contre il ne vend pas du lin. Parce que malgré qu’il soit beaucoup moins gourmand en pesticides que le coton, certains producteurs en utilisent encore, et le lin bio ne court pas les champs…

Julien m’explique ensuite qu’il teste un nouveau fournisseur car il semble que les tisseurs chinois perdent en qualité. Il me propose donc d’essayer un autre molleton (toujours de chanvre et coton, toujours bio et GOTS). Cette fois, le chanvre pousse en Belgique et le coton en Turquie ou s’effectue aussi le tissage/tricotage. On se rapproche de chez nous !

Il n’a pas fallu longtemps pour me convaincre, et parce que quand même je ne pouvais pas repartir les mains vides 😉 j’ai acheté un peu de molleton beige et un jersey (de chanvre et coton) imprimé avec des petits renards. Le toucher de ce jersey est à tomber, j’aurais presque envie de m’en faire un pyjama tellement c’est doux. Les imprimés sont produits avec des éco-teintures, le tout certifié, alors pourquoi s’en priver !

Je vous montre bientôt ce que sont devenus ces bouts de tissu !

A très vite

admin
About me

YOU MIGHT ALSO LIKE

Nouveau doudou
Le premier modèle de doudou
August 24, 2015
Doudou Vincent
La suite de l’histoire : des doudous bio
June 17, 2015
Et si j'osais ?
Ficelle et Patchouli, vers une nouvelle vie professionnelle ?
March 02, 2014
Trousse de toilette Ficelle et Patchouli
Vous l’aurez compris : j’aime le lin et je vais le prouver !
June 22, 2013

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *