Comment j’ai commencé à apprendre la couture à la maison ?


Je n’ai jamais appris à coudre, et encore à moins à créer.

Poule en tissu

Une cocotte dans ma cuisine – photo : Aurore Besson

Je me suis rappelé les heures passées plus jeune à dessiner, et les petits plaisirs que je prenais lorsque mes parents me félicitaient !

Et puis j’ai réalisé, au fil du temps, que je me mettais des freins qui m’empêchaient de faire le premier pas.

A force de me sentir frustrée par l’envie de faire, et toutes les belles choses que je voyais sur les blogs et les magasines, je me suis rendue dans une librairie, et j’ai acheté : La couture pour les nuls,  de Jan Saunders Maresh. Ce livre m’a fait comprendre que je pouvais très bien démarrer sans avoir suivi de cours de couture !

Poule en tissu rose

La cocotte aux roses – Photo : Aurore Besson

La deuxième étape a été de mettre le nez dans la vieille travailleuse de ma grand-mère, qui cachait depuis des années des aiguilles, des boutons, des fils de toutes les couleurs, un mètre de couturière et quelques autres accessoires. Il ne manquait que le tissu.

Cet été, deux de mes vêtements préférés ont rendu l’âme… une jupe rose pâle et une tunique fleurie. J’ai décidé que ce serait avec ces deux souvenirs que je ferai mes premiers pas en couture. Je me demandais comment j’allais terminer mon petit carré de tissu, une fois retourné, sans qu’on voit la couture : c’est à ce moment là que j’ai découvert la couture invisible. Merci aux blogueuses qui partagent leur expérience en vidéo !

Carré de tissus de récupération

Ma toute première création – Photo : Aurore Besson

Qu’est-ce que j’étais fière de mon premier ouvrage de 10 x 10 cm ! J’avais réussi à assembler cinq pièces de tissu avec du fil et une aiguille.

Mon deuxième ouvrage a été un rideau cousu à la main avec des chutes de tissus, pour la fenêtre de notre salle de bain. Le résultat n’est pas si mal si on ne tient pas compte de la taille ;+). Je ne savais pas encore qu’il fallait au minimum deux fois la largeur de la fenêtre pour que la fenêtre ne dépasse pas derrière le rideau !

Puis, forte de mon expérience et de ma patience sur ce rideau, et des heures de consultation de blogs, j’ai osé demander la machine à coudre de maman, pour tester mon premier pantalon thaï.

Débutante oblige, la première fois, j’ai cousu l’entrejambe dans le mauvais sens, plus possible de rentrer les jambes dans le pantalon ! La deuxième version était plus réussie, et me voilà repartie.

Poules en tissu

Deux poules sur un arbre – Photo : Aurore Besson

J’ai commencé à prendre confiance en moi.

J’ai compris que cette activité me plaisait plus qu’occasionnellement, et il n’a pas fallu beaucoup me pousser pour l’achat de ma première machine à coudre pendant les vacances de Noël.

Lorsque j’ai du temps libre, je me fais des petits plaisirs !

Dans ce post, quelques-unes de mes créations du dimanche.

 

Petite poule en tissu bleu

Une poulette dans son nid – Photo : Aurore Besson

 

 

admin
About me

YOU MIGHT ALSO LIKE

Au café
Projet #biotifuldoudous : on avance !
December 06, 2015
création box
Un pivot dans le projet : une box pour créer son doudou
November 29, 2015
Nouveau doudou
Le premier modèle de doudou
August 24, 2015
Doudou Vincent
La suite de l’histoire : des doudous bio
June 17, 2015
Ma Montagne de coussins
Une montagne de coussins !
August 05, 2014
Et si j'osais ?
Ficelle et Patchouli, vers une nouvelle vie professionnelle ?
March 02, 2014
Les stores bateau de Francoise
Grands, petits, bateaux… qu’ils sont beaux mes rideaux !
November 02, 2013
Ma robe et moi au chateau
Ma toute nouvelle tenue en lin, pour un été tout en douceur
July 28, 2013
Trousse de toilette Ficelle et Patchouli
Vous l’aurez compris : j’aime le lin et je vais le prouver !
June 22, 2013

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *