Un pivot dans le projet : une box pour créer son doudou


Après tout ce temps sans rien écrire, voici venu le temps de raconter où j’en suis du projet Doudous. #Biotifuldoudous.

DoudouL’idée de départ était de proposer un doudou bio, fait mains, dans une démarche naturellement éthique, pour que bébé puisse avoir un compagnon de vie tout doux et sans risque pour sa santé.

L’idée était aussi de commencer par coudre les doudous moi-même. Sauf que là, angoisse ! Et si jamais l’idée plaisait et que plein de commandes arrivaient ? Comment gérer la production ?

Avec ma démarche sociale j’aurais eu envie d’aller trouver des couturières locales pour leur proposer de contribuer à mon projet et d’augmenter leur activité en donnant vie à des doudous. Le sentiment est bon et je le garde de côté mais à ce stade, j’ai besoin que cette nouvelle vie soit porteuse pour moi. En calculant le coût de production d’un doudou, j’ai très vite vu que l’activité couture serait le poste le plus important. Comment alors faire en sorte de réduire ce coût ?

J’ai replongé il y a quelques années en arrière… Lorsque j’ai appris que j’étais enceinte. J’allais enfin donner la vie, être au fond de moi un cocon pour que se prépare une petite fille.

Ficelle et PatchouliJ’ai eu très vite envie de faire quelque chose pour offrir à mon bébé. Quelque chose que j’aurai vu prendre forme au fil des jours, entre mes mains, pendant le temps du congé maternité en attendant bébé. Quelque chose que j’aurais été fière de montrer. J’ai décidé d’apprendre à tricoter ! J’avoue qu’à l’époque j’étais presque gênée de dire aux copines, là je ne peux pas venir avec vous j’apprends à tricoter !!!

Et j’ai finalement réussi à faire un petit manteau bleu marine pour ma fille. Comme j’étais fière de dire « c’est moi qui l’ai fait ! ». Et je me rends compte en écrivant ces mots, que je n’ai pas gardé de photo ☹

Et puis je n’ai plus jamais tricoté… mais j’ai appris à coudre, un peu plus tard.

Je me dis que d’autres parents ont certainement aussi envie de vivre cette expérience de donner naissance à un doudou eux-mêmes !

Donner vie soi-même à un doudou pour l’offrir à Bébé promet d’être une expérience riche en émotions et en plus ça résout mon problème de cout de production.

Alors j’ai imaginé comment faire en sorte que des parents puissent choisir leur doudou et le coudre eux-mêmes. J’ai très vite imaginé une jolie boîte contenant tout le nécessaire pour faire ce doudou : de beaux tissus éthiques, un patron que j’aurais imaginé, un mode d’emploi simple à utiliser, du fil bio…

On reste dans une démarche éthique parce que j’y tiens, quel que soit le projet, parce que c’est pour moi une profonde conviction.

L’idée est née, je suis entrain d’écrire le pitch. C’est quoi un pitch ? C’est raconter mon projet en 1 minute maximum. A ce stade, l’objectif que je me donne est de raconter mon histoire pour voir quel accueil elle reçoit des gens à qui j’ose enfin en parler. Ensuite, le pitch pourra servir à aller chercher des financements.

Et maintenant, on s’organise comment ?

esquisse logoAvec mon compagnon, on a travaillé au contenu de la boîte. L’important est de pouvoir proposer un bel objet, plein d’émotions, facile à faire, entouré de services facilitants (communautés)… et de mettre l’expérience « maker » au cœur du projet.

On a trouvé des outils pour suivre le projet, on travaille « quand on peut », le soir, dans le tgv…

On enchaine les déjeuners avec plein d’entrepreneurs connus via nos réseaux qui ont déjà vécu le lancement d’une nouvelle activité. Des gens généreux qui ont plaisir à partager leur expérience. Pour moi qui découvre l’entrepreneuriat, ces moments sont d’une extrême richesse. Merci !

On travaille à sortir la première boîte avec son contenu pour pouvoir la montrer et tester l’avis des potentiels futur(e)s client(e)s.

Comme je suis perfectionniste, j’ai envie qu’elle soit parfaite, même à l’état de « prototype ». Je sais déjà que je vais devoir travailler à ne pas être trop exigeante 😉 Beaucoup d’entrepreneurs me l’ont déjà dit : fais des tests, va rencontrer des gens même si ton produit n’est pas parfait, voire même s’il n’existe pas encore. Récolter les retours du marché avant d’engager des coûts, ça semble tellement logique ! Et c’est une des étapes prioritaires à venir.

Donnez-moi votre avis !

Dès qu’on a une maquette, on vous montre ça. Si vous voulez-être avertis, abonnez-vous en laissant votre mail !

Enter your email address:Delivered by FeedBurner

 

Aurore
About me

Ce blog parce que j’ai envie de m’engager pour des valeurs qui me tiennent à cœur : le respect et le développement durable dans ses dimensions environnementales et sociales.

YOU MIGHT ALSO LIKE

Box vide
Projet #biotifuldoudous : le résumé de la semaine
December 14, 2015
Au café
Projet #biotifuldoudous : on avance !
December 06, 2015
Nouveau doudou
Le premier modèle de doudou
August 24, 2015
logo grand
Retours sur l’enquête
August 17, 2015
Doudou Vincent
La suite de l’histoire : des doudous bio
June 17, 2015
Ma Montagne de coussins
Une montagne de coussins !
August 05, 2014
Citation
Comment j’avance dans mon projet ? Mes rencontres et lectures
April 21, 2014
Initiatives Made in France
Initiatives Made in France : découvrez de belles surprises !
March 16, 2014
Et si j'osais ?
Ficelle et Patchouli, vers une nouvelle vie professionnelle ?
March 02, 2014

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *